Course au rectorat 2017 : l’AELIÉS vous présente ses représentant.e.s sur le collège électoral

23 février 2017
Course au rectorat 2017 : l’AELIÉS vous présente ses représentant.e.s sur le collège électoral

Depuis le 14 février 2017, les aspirantes et les aspirants au poste de recteur de l’Université Laval ont 70 jours pour faire campagne. La course au rectorat est un contexte propice pour aborder les préoccupations étudiantes. En ce sens, l’AELIÉS et la CADEUL organiseront un débat public le 5 avril sur l’heure du midi afin de permettre à l’ensemble de la communauté universitaire, mais surtout à la communauté étudiante, de poser des questions aux candidates et aux candidats.

À l’Université Laval, l’élection du recteur ou de la rectrice se fait par le biais d’un collège électoral. Ce dernier aura donc le mandat de choisir le ou la 26e recteur ou rectrice pour succéder à monsieur Brière, dont le premier mandat a débuté en 2007. Le collège électoral 2017 est composé de 145 membres (Le Fil, 16 février 2017) issus du conseil d’administration, du conseil universitaire et des trois commissions permanentes : la Commission des études, la Commission de la recherche et la Commission des affaires étudiantes.

Sur ce collège, le vote étudiant, c’est-à-dire celui de l’AELIÉS et de la CADEUL, représente 24 voix, soit environ 17% du vote total. L’AELIÉS entend bien jouer un rôle actif et veiller aux intérêts de ses membres. Pour y parvenir, elle a nommé 12 étudiantes et étudiants dont la préoccupation première est de donner leur voix à la personne qui, lors de sa campagne, aura le plus démontré ses aptitudes à diriger l’Université Laval pour les cinq prochaines années.

Présentation des membres du collège électoral de l’AELIÉS

Sur le Conseil universitaire (CU), l’AELIÉS a quatre représentantes. La première est Milène R. E. Lokrou, présidente de l’association. Milène est étudiante au doctorat en relations industrielles et prend très au sérieux son rôle au sein du collège électoral. À ses côtés siège Dorothée Charest-Belzile, étudiante au doctorat en psychologie clinique, profil recherche et intervention. Elle siège au Conseil universitaire depuis 2015. Elle « souhaite que les différent.e.s candidat.e.s discutent, débattent et formulent des propositions pour que l’Université Laval soit un milieu où il fait bon étudier et se développer. Elle croit que la participation étudiante au processus d’élection au rectorat peut contribuer à mettre certains enjeux cruciaux à l’avant-plan ». L’équipe du CU est aussi composée d’Ingrid Boutros, étudiante au doctorat en sciences infirmières. Cette dernière « entend son rôle comme celui d’une représentante fidèle des attentes de ses collègues en ce qui concerne l’élection prochaine. Elle s’attend à ce que le recteur élu ou la rectrice élue se préoccupe davantage du développement de l’Université, mais surtout du bien-être des étudiants, sans discrimination aucune notamment des étudiants qui proviennent de l’étranger ». Enfin, Anne-Michèle Delobbe vient occuper le dernier siège du CU. Elle est membre du conseil d’administration de l’AELIÉS depuis plus d’un an et demi et nouvellement représentante de l’AELIÉS au CU. Elle est étudiante au doctorat en administration et évaluation en éducation et entrevoit son rôle au collège électoral « comme l’occasion d’allier sa voix à celle de ses collègues. Pour elle, l’Université Laval doit veiller à s’engager auprès de chacun de ses étudiants : leur proposer des formations de qualité valorisant savoirs et compétences et les outiller ».

L’AELIÉS a également une représentante sur le conseil d’administration (CA) en la personne d’Audrey Charnallet, étudiante au MBA et vice-présidente aux finances et au développement de l’Association. Deux autres représentant.e.s de l’AELIÉS siégeant sur la Commission des études viennent s’ajouter au collège électoral. Il s’agit d’Ariane Keck, vice-présidente aux études et à la recherche de l’Association et Juan Sebastián Vielmas Rodriguez, étudiant à la maitrise en science politique et membre du CA de l’AELIÉS.

Sur la Commission de la recherche, l’AELIÉS a mandaté deux représentant.e.s, soit Faustin Muyembe, vice-président aux droits étudiants de l’Association et Liziane Bouvier, étudiante à la maîtrise en sciences cliniques et biomédicales. En tant que membre étudiante de la Commission de la recherche, Liziane « assure la représentation des intérêts des étudiantes et des étudiants des cycles supérieurs dans les sujets liés à la recherche ».

Enfin, trois étudiants représentent l’AELIÉS sur la Commission des affaires étudiantes. Le premier est Sébastien Lacroix, étudiant au doctorat en philosophie et ancien membre du CA de l’AELIÉS. Le deuxième est Pierre Parent Sirois, vice-président aux affaires externes de l’Association et étudiant à la maîtrise en relations industrielles. Ce dernier voit à travers son mandat au sein du collège électoral l’occasion de « promouvoir le plus fidèlement possible les enjeux de la population étudiante des cycles supérieurs ». Jean-Christian Lemay vient compléter l’équipe de la Commission des affaires étudiantes et le collège électoral de l’AELIÉS. Il termine actuellement un doctorat en chimie et participe activement à la vie associative étudiante au niveau départemental, facultaire et à l'AELIÉS où il est membre du CA. À la base de son implication se retrouvent des préoccupations relatives à l'insertion professionnelle des diplômé.e.s et à la qualité de la formation universitaire.

C'est donc, au total, 7 femmes et 5 hommes qui voteront le 26 avril 2017 au nom des étudiantes et des étudiants des cycles supérieurs et désigneront la personne qui succèdera à Denis Brière, recteur de l’Université Laval depuis 10 ans maintenant.

Le Comité exécutif